Les internats n’ont jamais été si peu nombreux

Faute de moyens et de soutiens, les internats ferment les uns après les autres. Ils répondent pourtant à des enjeux sociaux qui bénéficient aux services de l’Aide à la jeunesse. A Namur, l’internat Asty-Moulin rassemble un public très varié en plein cœur de la ville.

20161013 - BELGIQUE, NAMUR: Internat du Centre scolaire Asty-Moulin. Le 13 octobre 2016. PHOTO OLIVIER PAPEGNIES / COLLECTIF HUMA
20161013 - BELGIQUE, NAMUR: Internat du Centre scolaire Asty-Moulin. Le 13 octobre 2016. PHOTO OLIVIER PAPEGNIES / COLLECTIF HUMA ©OLIVIER PAPEGNIES / COLLECTIF HU
Bosco d’Otreppe
Faute de moyens et de soutiens, les internats ferment les uns après les autres. Ils répondent pourtant à des enjeux sociaux qui bénéficient...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité