Retour à la case prison après 6 ans de liberté : "Il faut être calme, poli, gentil. Mais au fond, je suis révolté"

Annick Hovine
Retour à la case prison après 6 ans de liberté : "Il faut être calme, poli, gentil. Mais au fond, je suis révolté"
©Christophe Bortels
Les Journées nationales des prisons portent cette année sur "La réinsertion, une illusion ?". Illustration par un témoignage. Après un premier long séjour derrière les barreaux, Youssef Aallali a retrouvé un boulot, s’est marié, a eu deux enfants. Il va être réincarcéré. La prison, comme une malédiction. Témoignage....

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité