Le vibrant message de réconciliation du mari de Loubna, tuée à Maelbeek (VIDEO)

Le vibrant message de réconciliation du mari de Loubna, tuée à Maelbeek (VIDEO)
©Printscreen
R.H.

Le 22 mars dernier, Mohamed El Bachiri a vu sa vie basculer lorsque sa femme, Loubna Lafquiri, a tragiquement disparu dans l'attentat perpétré dans la station de métro Maelbeek.

Dans une interview accordée à l'émission de la VRT, De Afspraak, Mohamed El Bachiri a tenu à adresser un message au monde. "Je suis Mohamed El Bachiri, Belgo-Marocain, musulman et Molenbeekois. Avec ce prénom, ces convictions religieuses et la triste réputation de la commune dans laquelle je vis, je suis considéré par une partie de la population et du monde comme un terroriste potentiel... et cela m'affecte beaucoup." 

Outre ses origines, le Molenbeekois parle de sa femme enlevée trop tôt à la vie. "Je suis également l'époux de Loubna Lafquiri, l'amour de ma vie, mon amie, la mère de mes enfants... décédée lors des attentats de Bruxelles, le 22 mars 2016. Loubna, femme à la beauté inégalable et à la bonté infinie... aujourd'hui ma tristesse est incommensurable et si je me tiens debout ce n'est que grâce et par l'amour."

Mohamed El Bachiri parle également du jihad, mais pas de n'importe lequel. "[...] Un amour qui m'a incité à appeler au jihad lors d'une soirée dans une église molenbeekoise où chrétiens, musulmans et autres avaient partagé un repas fraternel. Oui, j'ai appelé au jihad... mais pas n'importe lequel. Je parle de ce Jihad qui ne connaît pas la haine, ce fardeau pesant qui noircit les cœurs. Je parle du plus vrai, du plus noble, du plus beau combat pour un musulman qui s'oppose à la terreur. Ce jihad qui incite à aller vers l'autre, son frère, différent, afin de lui sourire, de le comprendre et de lui exprimer de l'empathie. Ce jihad qui aime pour exister, qui cherche l'étreinte pour éteindre les flammes de la rancœur et qui n'impose pas sa vérité. Et comme le dit le Coran "la ikraha fi dine", comprenez "nulle contrainte en religion". Ce jihad, mon jihad qui crie son amour pour l'Occident, cette partie du monde qui m'a vu naître et qui m'a tant donné.[...] Maudite soit la guerre, maudit soit le terrorisme."

Découvrez l'intégralité de son message:

Sur le même sujet