Un poste en or à la Loterie : 8 000 nets par mois

Tirage Loto Boules
©Jean-Luc Flemal
Frédéric Chardon

Un poste de directeur y est vacant et, vu le salaire, tout le monde veut l’occuper…

La Loterie nationale, société publique, cherche un nouveau directeur pour son département "Opérations". Ce poste à responsabilités concerne le suivi de la production de tous les jeux : les tirages Lotto et EuroMillions, les billets à gratter, les jeux instantanés en ligne (e-scratch et e-games), les paris sportifs, etc. Le directeur "Opérations" est par ailleurs membre du comité de direction aux côtés du grand patron de la Loterie, le SP.A Jannie Haek (ancien CEO de la SNCB Holding et ancien chef de cabinet de Johan Vande Lanotte).

Ces fonctions semblent très intéressantes puisque la Loterie a été submergée de lettres de candidatures à la suite de la publication de l’offre d’emploi : 90 au total, dont 18 ont été retenues pour la suite du processus de sélection. Un autre élément a pu jouer également : le montant de la rémunération… En effet, le futur membre du comité de direction de la Loterie nationale touchera la jolie somme de 180 000 euros bruts par an. Cela équivaut à environ 8 000 euros nets par mois. A cela, il convient d’ajouter le package des avantages extralégaux classiques, dont une (grosse) voiture de société. Voilà de quoi faire pâlir d’envie les fonctionnaires qui occupent des postes de cadres similaires dans les administrations publiques centrales…

Encore un directeur MR ?

Cet emploi est à pourvoir à partir du 1er janvier. L’ancien directeur, Stéphane Lefèbvre, a en effet été désigné récemment comme directeur général de l’hôpital public de Verviers. L’homme est également l’ancien secrétaire de cabinet de Didier Reynders, ce qui fait dire à certaines sources que son poste devrait en toute logique politique revenir également à un libéral francophone. A ce sujet, comme "La Libre" l’a déjà écrit, il semble que l’actuel directeur de la communication du MR et président du conseil d’administration de la Loterie, Olivier Alsteens, soit en lice pour obtenir les fonctions de directeur au sein de l’organisme public en charge des jeux de hasard.