Une famille arménienne menacée d’expulsion

placeholder
© REPORTERS
L.V.

Elle avait fui la guerre et les tensions ethniques en 2009. Elle vit depuis 2011 à Rixensart, où elle s’est bien intégrée.

La famille Mgroyan vit des moments difficiles. Elle est en effet menacée d’expulsion après avoir reçu, le 14 décembre dernier, une réponse négative de l’Office des étrangers à sa demande de permis de séjour.

La famille de six - deux parents et quatre enfants - a quitté l’Arménie en 2009. Touchée par la guerre et par de vives tensions ethniques, ils ont fui il y a maintenant huit ans pour s’installer en Belgique, à Rixensart.

Les Mgroyan ont introduit un recours mais ce dernier n’est pas suspensif : ils pourraient être expulsés à tout moment.

Des élèves exemplaires

Les quatre enfants sont scolarisés et sont décrits comme des élèves exemplaires. Des parents d’élèves de l’école Notre-Dame des Anges, à Genval, où est scolarisé un des enfants, soutiennent la famille, parfaitement intégrée.

Les jeunes enfants participent régulièrement aux activités de l’antenne Ecole des devoirs "D’Clic" de Rixensart. Les deux adolescentes prennent, elles, part aux animations mises en place par le "plan de cohésion sociale", tout comme les parents qui ont suivi des cours de français langue étrangère, ainsi que les cours de citoyenneté organisés par le service D’Clic.

Les plus jeunes enfants n’ont connu que la Belgique et ne parlent que le français.

Les avocats de la famille envisagent d’introduire une nouvelle demande d’asile auprès du Commissariat général aux réfugiés et apatrides (CGRA).

Une pétition en ligne a été est lancée et compte plus de 4 600 signatures. Un rassemblement est prévu, le jeudi 19 janvier à 11h, sur la place Communale de Genval, en soutien aux Mgroyan.