Réunion de l'OTAN: le rassemblement devant l'hôtel d'Erdogan annulé, Clerfayt demande aux habitants de Schaerbeek de rester chez eux

Le bourgmestre de Schaerbeek, Bernard Clerfayt (DéFI), demande aux habitants de Schaerbeek de rester "bien calmement chez eux", a-t-il indiqué mardi à la veille de l'arrivée de 29 chefs d'Etat et de gouvernement à Bruxelles, dont le président turc, Recep Tayyip Erdogan, pour une réunion extraordinaire de l'OTAN.

Réunion de l'OTAN: le rassemblement devant l'hôtel d'Erdogan annulé, Clerfayt demande aux habitants de Schaerbeek de rester chez eux
©LECOCQ STEPHANIE
Belga

Le rassemblement public prévu mercredi à 18h00 devant l'hôtel dans lequel doit loger le président turc Recep Tayyip Erdogan, situé place Stéphanie, n'aura pas lieu, indique la page Facebook de l'AKP Belgique. La ville de Bruxelles a interdit la manifestation. "Nous sommes navrés de devoir annoncer que la rencontre avec le président de la République de Turquie est annulée", indique la section belge du parti de M. Erdogan.

Les partisans de l'homme fort d'Ankara semblent ainsi avoir prêté une oreille attentive aux doléances du bourgmestre Yvan Mayeur. Celui-ci avait une nouvelle fois soulevé la question lors du conseil communal de lundi, arguant qu'il n'était pas possible d'assurer l'ordre public et la sécurité de centaines de personnes alors que la capitale reçoit mercredi le président américain Donald Trump ainsi que les chefs d'Etat et de gouvernement des autres Etats membres de l'OTAN, dont la Turquie. La page Facebook de l'événement signalait la participation de quelque 700 personnes.

"Nous remarquons que les manifestations des Turcs sont devenues violentes ces derniers temps. Une preuve en est les troubles qui ont éclaté près de l'ambassade", a expliqué M. Mayeur. Des échauffourées s'étaient produites début mars, en marge de la tenue du référendum qui a conféré de nouveaux pouvoirs au président turc Erdogan. Trois personnes avaient été blessées à l'arme blanche.


Clerfayt demande aux habitants de Schaerbeek de rester chez eux

Le bourgmestre de Schaerbeek, Bernard Clerfayt (DéFI), demande aux habitants de Schaerbeek de rester "bien calmement chez eux", a-t-il indiqué mardi à la veille de l'arrivée de 29 chefs d'Etat et de gouvernement à Bruxelles, dont le président turc, Recep Tayyip Erdogan.

Les bourgmestres de Bruxelles, Ixelles, Saint-Gilles et Schaerbeek, dont le territoire abrite une importante communauté turque, se sont réunis pour faire le point sur la situation. Le maïeur de Saint-Josse, Emir Kir (PS), manquait à l'appel, a-t-on appris.

Schaerbeek s'est engagée à fournir des renforts pour aider la Ville de Bruxelles à gérer l'événement qui associera 29 chefs d'Etat et de gouvernement. Elle a également "entendu" la décision de M. Mayeur de refuser tout rassemblement devant l'hôtel où séjournera M. Erdogan.

"Il est déraisonnable de vouloir faire un nouveau rassemblement dans le coeur de la ville, devant l'hôtel du président Erdogan", a souligné M. Clerfayt.

La police locale sera vigilante à l'égard de tout mouvement vers l'avenue Louise.

"Nous ne pourrons bien entendu pas opérer à partir de notre territoire pour empêcher des citoyens de circuler et d'aller là où ils le désirent. Mais la police de la zone reste vigilante et nous recommandons très clairement à nos habitants de rester bien calmement chez eux et de ne pas rajouter un problème de sécurité supplémentaire à une police qui est déjà très fortement sollicitée", a déclaré M. Clerfayt.

Mardi, en fin d'après-midi, le bourgmestre de Schaerbeek n'avait pas connaissance de rassemblement ou de mouvement particulier prévus sur le territoire de sa commune.