Bruxelles: le spectre d'un "nouveau Calais" pour les migrants

Ils dorment chaque soir dans un parc de Bruxelles.

AFP

Ils dorment chaque soir dans un parc de Bruxelles.

Des centaines de migrants, pour la plupart des Soudanais et Erythréens espérant rejoindre le Royaume-Uni, dorment chaque soir dans un parc de Bruxelles, un phénomène qui a pris de l'ampleur cet été, faisant redouter une situation comparable à celle de l'ex-"Jungle" de Calais.