99 étudiants en médecine et dentisterie repêchés en Flandre après un erreur dans l'examen d'entrée

Le nombre de lauréats à l'examen d'entrée aux études en sciences médicales et dentaires en Flandre a été revu à la hausse - de 1.266 à 1.365 - en raison d'un "problème" dans une question de physique, a annoncé vendredi l'ombudsman flamand, Bart Weekers.

99 étudiants en médecine et dentisterie repêchés en Flandre après un erreur dans l'examen d'entrée
©Flémal
Belga

Le nombre de lauréats à l'examen d'entrée aux études en sciences médicales et dentaires en Flandre a été revu à la hausse - de 1.266 à 1.365 - en raison d'un "problème" dans une question de physique, a annoncé vendredi l'ombudsman flamand, Bart Weekers. 

L'examen d'entrée avait été organisé fin août. Mais une question a été "neutralisée" par la commission chargée de l'organiser à la suite de plaintes de certains candidats médecins et dentistes, qui contestaient l'une des questions de physique.

Cette décision a permis à 99 candidats supplémentaires d'être délibérés.

Le nombre d'étudiants autorisés à entamer des études de médecine et de dentisterie en Flandre a ainsi été porté à 1.365.

L'ombudsman flamand, Bart Weekers, a déploré vendredi que cette décision intervienne si tardivement, après le début de l'année académique.

Il a dès lors plaidé pour une révision de la procédure pour l'examen prévu en 2018, en notant que ce n'était pas la première fois qu'une telle situation se produisait.

En Fédération Wallonie-Bruxelles, où cet examen a été organisé pour la première fois cette année, le 8 septembre dernier, 55 candidats avaient été repêchés après la découverte d'une "erreur matérielle" dans la retranscription des réponses d'un questionnaire de physique.

Le jury de l'examen francophone avait donc validé la réussite de 696 lauréats - contre 641 auparavant - faisant passer le taux de réussite à l'épreuve de 18,47% à 20,04%.

Sur le même sujet