Réforme du tronc commun: Marie-Martine Schyns mise sur l'accompagnement personnalisé hebdomadaire

Les élèves suivront deux heures d’accompagnement par semaine
©BELGA
Bosco d'Otreppe
Pour que le tronc commun s’adapte à tous les profils d’élèves, la ministre mise énormément sur la remédiation.

La mise en place d’un tronc commun de cours pour tous les élèves jusqu’à l’âge de 15 ans est la réforme la plus audacieuse, et donc la plus risquée du Pacte d’excellence. Pour les

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité