Pacte d'excellence : Les écoles seront soutenues et leurs stratégies évaluées

"Ma fille n’a toujours pas d’école pour lundi". "Ma fille a douze ans et rentre en première secondaire. On l’a inscrite dans trois écoles différentes à Bruxelles, étant donné que Saint-Joseph (NdlR : son ancienne école primaire) ne dispose pas de section d’humanités", déclare M. S., avant d’ajouter que "ce décret tient compte de la situation de l’école géographique primaire jusqu’à l’école du premier choix; on n’avait pas beaucoup de chances d’inscrire notre fille dans les écoles telles que Notre-Dame des Champs, Saint-André ou Saint-Hubert".
"Ma fille n’a toujours pas d’école pour lundi". "Ma fille a douze ans et rentre en première secondaire. On l’a inscrite dans trois écoles différentes à Bruxelles, étant donné que Saint-Joseph (NdlR : son ancienne école primaire) ne dispose pas de section d’humanités", déclare M. S., avant d’ajouter que "ce décret tient compte de la situation de l’école géographique primaire jusqu’à l’école du premier choix; on n’avait pas beaucoup de chances d’inscrire notre fille dans les écoles telles que Notre-Dame des Champs, Saint-André ou Saint-Hubert". ©© Bauweraerts D
Bosco d'Otreppe
Le Pacte d’excellence prévoit un tout nouveau plan de pilotage des écoles qui fera évoluer le modèle de l’inspection.

Aux côtés du tronc commun de

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité