Reportage dans une classe inversée: "Avant, on écoutait juste, le prof était ennuyant"

Reportage dans une classe inversée d'une école secondaire namuroise.
©Johanna de Tessieres
Reportage: Julie Garrigue (st)
"Une année, j’ai eu 17 élèves sur 25 en échec, se souvient Valérie Béguin, professeure de mathématiques à l’Institut de la Providence de Namur. J’en ai parlé avec eux, ils m’ont tous dit que ‘les maths c’est barbant’". Depuis, l’enseignante...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité