Des magistrats au chômage à cause du procès Abdeslam : "Même le premier président de la Cour de cassation a dû poireauter"

Des magistrats au chômage à cause du procès Abdeslam
©BELGA
Jean-Claude Matgen
Le procès de Salah Abdeslam a été entouré, et c'est normal, de mesures de sécurité particulièrement drastiques. Dans ces conditions, personne n'a été étonné de voir de longues files se former à l'entrée du Palais de Justice de Bruxelles. Nombre...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité