"Face à la juge, Salah Abdeslam a commis un attentat"

Jacques Laruelle
Salah Abdeslam, par son attitude lundi à son procès, a immanquablement marqué des points auprès de la frange la plus radicale, sensible aux discours djihadistes : c’est l’avis de l’islamologue Alain Grignard, membre du Centre étude sur le terrorisme et la radicalisation (CETR, Université de Liège). L’islamologue, qui travaille depuis 30 ans dans le domaine de l’islamisme radical et du terrorisme...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet