Deux projets francophones sauvés dans le Fonds de transition énergétique

Les gagnants de l'appel à candidatures dans le cadre du Fonds de transition énergétique sont connus. Suite à l'écartement d'ArcelorMittal, deux projets francophones sont sauvés. Il s'agit du projet Remi porté par le professeur de l'Ulg Damien Ernst, et celui de la société liégeoise CMI. Par ailleurs, sept projets sur dix-sept sont liés au traitement des déchets nucléaires.

Deux projets francophones sauvés dans le Fonds de transition énergétique
©BELGA
Les gagnants de l'appel à candidatures dans le cadre du Fonds de transition énergétique sont connus. Suite à l'écartement d'ArcelorMittal, deux projets francophones sont sauvés. Il s'agit du...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité