"À 11 heures, il y a cent ans, le silence prit le dessus sur le fracas des armes"

"À 11 heures, le silence prit le dessus sur le fracas des armes"
©LaLibre
Laurence van Ypersele, historienne contemporaniste de l’UCLouvain, a suivi de près les commémorations du centenaire de la Première Guerre. Elle a présidé le groupe de pilotage "Commémorer 14-18" de la Wallonie et de la Fédération Wallonie-Bruxelles....

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité