Arrêt de travail jeudi dans tous les établissements secondaires de la Ville de Bruxelles

Un arrêt de travail sera observé jeudi dans l'ensemble des établissements secondaires du pouvoir organisateur de la Ville de Bruxelles, ont annoncé mardi les syndicats CGSP, CSC et SLFP en front commun.

Arrêt de travail jeudi dans tous les établissements secondaires du pouvoir organisateur de la Ville de Bruxelles
©Belga
Belga

Un arrêt de travail sera observé jeudi dans l'ensemble des établissements secondaires du pouvoir organisateur de la Ville de Bruxelles, ont annoncé mardi les syndicats CGSP, CSC et SLFP en front commun. Au premier rang des motivations, les syndicats avancent le refus de diligenter une enquête indépendante à propos des comportements inappropriés d'une partie de l'Administration de l'Instruction Publique malgré le dossier accablant qui lui a été transmis et malgré l'arrêt de travail déjà organisé le 11 octobre dernier.

Ils dénoncent aussi des attaques récurrentes à l'encontre des personnes qui mettent en évidence des dysfonctionnements au sein des établissements scolaires de la Ville de Bruxelles, portant ainsi atteinte entre autres aux libertés syndicales. Ils déplorent encore la gestion de ce rapport par l'échevine Faouzia Hariche, et estime qu'elle fait preuve de laxisme.

Depuis plusieurs mois, les organisations syndicales dénoncent les agissements de certains membres de l'Administration de l'Instruction Publique de la Ville de Bruxelles et en particulier de l'lnspection de l'enseignement secondaire. Leur demande de mener une enquête indépendante a été refusée par l'échevine compétente. Les syndicats estiment que cette attitude crée un climat d'impunité.

Ces derniers mois, deux délégués auraient en outre fait l'objet d'une agression, - à la limite de l'agression physique, soulignent-ils - par leur direction.

Les écoles néerlandophones de la Ville de Bruxelles ne sont pas concernées pas cet arrêt de travail.