Numéros Inami: "Il faut un filtre efficace" estime Maggie De Block

Rédaction en ligne

La Ministre de la santé, invitée de l'émission, s'est exprimée sur la problématique des numéros Inami et du nombre trop important de médecins formés en Wallonie "depuis vingt ans".

Maggie De Block estime qu'il faut un filtre efficace, et souhaite une concertation pour fixer un second système pour réduire le nombre d'étudiants en médecine.

"Ici, on a laissé passer le double de médecins dont on a besoin", explique-t-elle. "Les francophones ont trop de médecins, mais pas assez de généralistes. En Flandre, 40% des médecins ont été formés chaque année en généraliste, alors il y en a presque assez. Mais en Wallonie, par contre, on est à 23-27%. Ce n'est pas suffisant."