En Belgique, les actes et injures antisémites augmentent et l’iconographie nazie refait surface

Unia s’inquiète face à un négationnisme de plus en plus débridé. En 2018, quelques 100 dossiers liés à l'antisémitisme ont été ouverts.

En Belgique, les actes et injures antisémites augmentent et l’iconographie nazie refait surface
©Belga
Sarah Freres
Après les insultes proférées à l’encontre d’Alain Finkielkraut ce week-end par des “gilets jaunes” à Paris, la République voisine de la Belgique s’est réveillée avec un nouvel acte antisémite : dans le cimetière juif de Quatznheim, au nord-ouest de Strasbourg, 80 tombes ont été marquées à la bombe de croix gammées. Avec une augmentation...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet