Les germanophones figent les panels citoyens dans un décret: ce qu'il faut en retenir

Chaque année, des citoyens tirés au sort débattront de différents sujets et feront des recommandations au Parlement.

Un décret pour les panels citoyens germanophones:
©FLEMAL JEAN-LUC
Chaque année, des citoyens tirés au sort débattront de différents sujets et feront des recommandations au Parlement.

Depuis plusieurs années, la perte de confiance dans la démocratie représentative ou le fossé croissant entre les élus et les autres sont des concepts qui reviennent souvent dans le débat public. Plusieurs pays ont, pour tenter de nouvelles formules, mis en place, de manière temporaire des panels de citoyens tirés au sort, chargés de débattre de questions essentielles. L’Irlande,

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité