Victimes de burn-out, ils témoignent: "Cela aurait mieux valu que je contracte le cancer"

Benjamin déplore l’absence de reconnaissance du burn-out. Le recours à la psychiatrie a été salvateur.

Victimes de burn-out, ils témoignent: "Cela aurait mieux valu que je contracte le cancer"
Saul
Benjamin déplore l’absence de reconnaissance du burn-out. Le recours à la psychiatrie a été salvateur.

Journaliste en presse écrite depuis 15 ans, et salarié depuis trois années, Benjamin va reprendre le travail prochainement, après onze mois d’inactivité… "Je me suis toujours investi énormément. La charge de travail était

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité