Hommage national au policier Thomas Monjoie: des milliers de policiers et civils présents

Un hommage national a été rendu vendredi matin au policier Thomas Monjoie au funérarium de Waremme, en présence de milliers de policiers

13h20 Des policiers également réunis à Evere

Une cérémonie s’est déroulée ce vendredi devant le commissariat d’Evere, lieu où le meurtrier de Thomas Monjoie s’était présenté quelques heures avant de passer à l’acte. Lire l'article

13H05 Le cortège funèbre en route vers le cimetière de Limont

Le corps de Thomas Monjoie a quitté le funérarium de Waremme, salué par ses collègues, sous les applaudissements du public et au son de la musique de la police peu avant 13h00. Au terme d'une cérémonie d'hommage émaillée de nombreux témoignages, organisée au funérarium de la rue des Prés, vendredi dès 11h00, le cortège funéraire a pris la route vers Limont, dans l'entité liégeoise de Donceel, où le policier défunt sera inhumé dans la plus stricte intimité familiale.

Le déplacement s'effectue sous escorte policière, traversant une haie d'honneur constituée de plus de deux mille agents répartis sur plus d'un kilomètre, au départ du parcours. Afin de respecter le vœu de la famille pour que l'inhumation se déroule dans l'intimité, la rue de Remicourt est complètement fermée à la circulation à Limont.

WAREMME, BELGIUM - NOVEMBER 18 
Funeral of Inspector Thomas M. of the BRUNO police zone who died after a knife attack in Schaerbeek , pictured on November 18, 2022 in Waremme, Belgium, 18/11/2022 ( Photo by Philip Reynaers / Photonews
WAREMME, BELGIUM - NOVEMBER 18 Funeral of Inspector Thomas M. of the BRUNO police zone who died after a knife attack in Schaerbeek , pictured on November 18, 2022 in Waremme, Belgium, 18/11/2022 ( Photo by Philip Reynaers / Photonews ©DLE
WAREMME, BELGIUM - NOVEMBER 18 
Funeral of Inspector Thomas M. of the BRUNO police zone who died after a knife attack in Schaerbeek , pictured on November 18, 2022 in Waremme, Belgium, 18/11/2022 ( Photo by Philip Reynaers / Photonews
WAREMME, BELGIUM - NOVEMBER 18 Funeral of Inspector Thomas M. of the BRUNO police zone who died after a knife attack in Schaerbeek , pictured on November 18, 2022 in Waremme, Belgium, 18/11/2022 ( Photo by Philip Reynaers / Photonews ©DLE

12h20: Plus de 2.000 policiers présents aux funérailles: "S'en prendre à toi, c'est s'en prendre à nous tous"

Un peu plus de 2.000 policiers étaient présents vendredi matin aux funérailles de leur collègue, selon les chiffres de la police fédérale. Les témoignages des collègues du policier défunt ont clôturé la cérémonie, vendredi peu après midi. "S'en prendre à toi, c'est s'en prendre à nous tous", a déclaré un collègue de la promotion 48 à laquelle apparentait Thomas Monjoie.

Un autre collègue policier a terminé par la citation: "On roule ensemble, on meurt ensemble, on se relève ensemble: brigade 6 et amis pour la vie?"

Avant cela, la famille et les amis de Thomas Monjoie lui avaient également rendu un hommage émouvant. Ils sont les seuls à pouvoir assister à la cérémonie. Des écrans la diffusent toutefois en extérieur, où se trouvent, dans le public, des milliers de policiers.

En préambule de la cérémonie, les agents avaient formé une haie d'honneur pour honorer la mémoire de leur jeune collègue et accueillir un cortège de quelque 40 voitures.

11h50: les hommages bouleversants des proches

Les membres de la famille du policier défunt et ses nombreux amis sont les seuls à pouvoir assister à la cérémonie. À l'entame de la cérémonie, le papa de Thomas Monjoie a livré un témoignage poignant. "+Papa et maman sont là, n'aie pas peur!+, t'avons-nous souvent répété. Depuis ce jeudi 10 novembre, c'est maman et papa qui ont peur. Peur de la vie sans toi", a-t-il notamment dit.

La compagne et le beau-père du policier lui ont à leur tour rendu hommage. "Ma vie a perdu sa saveur", a notamment déclaré Elodie, après avoir rappelé de nombreux moments de bonheur de leur vie commune. "Merci d'avoir été toi, tu resteras toujours avec nous", a ensuite conclu Dominique, le père de la compagne du défunt.

Les amis de Thomas Monjoie se sont, eux, rappelés d'innombrables bons moments communs. "Il faisait toujours l'unanimité, il n'avait aucun ennemi. La vie est injuste. Notre tristesse se transforme en souvenirs de joie. Adieu Thomas", a notamment exprimé l'une de ses amies waremmienes.

"Monjoie, que je vive à travers ta famille et tes amis", a conclu un autre camarade du policier. Les différents témoignages sont entrecoupés de chansons qu'affectionnait le jeune défunt.

Avant le début de la cérémonie, le bourgmestre de Waremme s'était également rappelé de Thomas Monjoie lorsque le jeune policier avait effectué ses stages dans la zone de Hesbaye. Présent depuis vendredi à 10h30 devant le funérarium waremmien, Jacques Chabot assiste à la cérémonie depuis l'extérieur.

"Lorsque Thomas est venu dans notre zone en 2018, je l'ai accueilli. Le chef de zone me l'a présenté puis je l'ai revu à plusieurs reprises. Il nous a laissé à tous une fort bonne impression", a-t-il expliqué vendredi matin à l'agence Belga.

Concernant les événements, Jacques Chabot se dit atterré. "C'est affreux. Il faut certes laisser faire le temps et la justice. Je respecte le vœu des parents de Thomas lorsqu'ils disent qu'il ne faut pas attiser la haine. Il n'empêche qu'il persiste une source d'incompréhensions et que des mécanismes n'ont manifestement pas fonctionné", a-t-il encore relevé.

11h25: Une minute de silence nationale en hommage

Une minute de silence a été respectée devant le funérarium de Waremme. Un moment de recueillement a également été observé dans tous les commissariats de police du pays, où les drapeaux ont été mis en berne. Les obsèques de Thomas Monjoie ont ensuite débuté. Une cérémonie est programmée jusqu'à midi. Les membres de la famille du policier défunt et ses nombreux amis sont les seuls à pouvoir y assister.

Des écrans diffusent toutefois la cérémonie en extérieur, où se trouvent des milliers de policiers. Avant la cérémonie, ceux-ci ont en effet formé une haie d'honneur pour honorer la mémoire de leur jeune collègue et accueillir un cortège de quelque 40 voitures.

11H: la famille et les amis de Thomas Monjoie sont arrivés à Waremme

La famille et de nombreux amis de Thomas Monjoie sont arrivés à Waremme. Un cortège de quelque 40 voitures est arrivé sous escorte policière vendredi, vers 10h30, à proximité du funérarium, dans la rue des Prés.

Les membres de la famille du policier défunt et ses nombreux amis seront les seuls à pouvoir assister à la cérémonie qui se tiendra à l'intérieur du funérarium. Des écrans diffuseront la cérémonie en extérieur.

10H15: Premier hommage à Thomas Monjoie en images

Un premier hommage en images est rendu au funérarium de Waremme. De milliers de policiers prennent position dans la capitale de la Hesbaye. Les écrans extérieurs se sont allumés pour diffuser des images de Thomas Monjoie. On y voit le jeune homme entouré de ses proches, de ses amis ou encore de ses collègues.

Devant le funérarium François, un cortège de quatre corbillards richement fleuris se trouve en attente. Des groupes de policiers en uniforme et en civil de tout le pays continuent à affluer. Ils sont déjà plusieurs centaines à former une haie d'honneur.

9H00: Les policiers défilent à Waremme, 4000 officiers attendus

De nombreux inspecteurs affluent depuis 9h00 vers le funérarium de la rue des Prés, à Waremme, où repose le policier décédé la semaine dernière à Schaerbeek. "Nous attendons probablement près de 4.000 policiers", précise le chef de zone hesbignon André Jamers à l'agence Belga.

Devant le funérarium François, un cortège de quatre corbillards richement fleuris se trouve en attente. Des groupes de policiers en uniforme et en civil de tout le pays ne cessent d'arriver.

Deux écrans ont été installés à l'extérieur du funérarium pour permettre au public d'assister à la cérémonie, annoncée vers 11h00.