828 000 fonctionnaires belges

Belgique

Martin Buxant

Publié le - Mis à jour le

828 000 fonctionnaires belges
© REPORTERS

Radioscopie publique. Le Bureau du Plan a bouclé un rapport colossal sur l’état de la fonction publique en Belgique. Un pavé de 80 pages qui ausculte en détail la fonction publique belge. Etat des lieux.

1Combien y a-t-il de fonctionnaires en Belgique ? En 2009, le secteur des administrations publiques emploie 828 000 personnes. Entre 1995 et 2009, l’emploi du secteur des administrations publiques progresse de 100 000 unités, soit une croissance annuelle moyenne de 0,9 %. A l’échelon fédéral, cependant, l’emploi reste stable. La progression la plus nette se situe au niveau des pouvoirs locaux (+58 000 unités), des Communautés et des Régions (+38 000 unités) ainsi que dans la sécurité sociale (+5 000 unités). En 2009, l’emploi total belge représente 4 436 000 personnes. Les fonctionnaires représentent donc au total 18,7 % de l’emploi total en Belgique. Les salariés des autres secteurs représentent 65,1 % et les indépendants 16,2 %. Entre 2008 et 2009, la part de l’emploi du secteur des administrations publiques augmente quelque peu en raison de la crise économique : alors que l’emploi de ce secteur augmente de 8 000 unités (soit un taux de croissance de 1,1 %), l’emploi des salariés des autres secteurs diminue de 30 000 unités (soit un taux de -1,0 %).

2A quel niveau de pouvoir trouve-t-on le plus de fonctionnaires ? Le secteur comprend 139 000 emplois au niveau fédéral, 365 000 à l’échelon des Communautés et des Régions, 294 000 à l’échelon des pouvoirs locaux et 30 000 au niveau des administrations de sécurité sociale. Les Communautés et Régions comprennent ainsi la plus grande part de l’emploi du secteur des administrations publiques (soit 44 %), suivi par les pouvoirs locaux (35 %). Les entités fédérées représentent donc 80 % du secteur et le niveau fédéral en constitue 20 % (le pouvoir fédéral 17 % et la sécurité sociale 4 %).

3Quels types de fonctionnaires ? L’emploi du secteur des administrations publiques se situe à concurrence de presque 90 % dans les activités d’administration (392 000 emplois en 2009) et d’enseignement public (344 000 emplois); les autres activités sont les transports (46 000 emplois), la Défense (40 000 emplois) et les services collectifs (5 000 emplois). Le pouvoir fédéral et les pouvoirs locaux emploient environ 70 % de leur personnel dans la branche "administration". Dans les Régions et Communautés, l’emploi est d’abord situé dans l’enseignement (soit 76 %).

4Quelle est la tendance ? Alors que la proportion de l’emploi diminue au sein du pouvoir fédéral (de 19 % à 17 % en raison du recul dans la Défense et de la hausse relativement modérée dans la branche "administration"), et dans les Communautés et Régions (de 45 % à 44 % du fait du rythme de croissance de l’enseignement moins soutenu que pour le total du secteur), et que la proportion au sein de la sécurité sociale reste stable, elle augmente dans les pouvoirs locaux (de 32 à 35 % du fait de la hausse dans la branche "administration").

5Focus sur les enseignants. Dans le cas de l’enseignement, sur la période 1996-2009, l’emploi augmente aussi bien dans les Communautés (+19 000 unités) que dans les pouvoirs locaux (+15 000 unités). L’enseignement comprend 344 000 emplois, soit 42 % du secteur. Mais en fait, la progression commence à partir de 2001, année de refinancement des Communautés qui apporte de nouveaux moyens à l’enseignement. Avant 2001, le contexte était difficile et les marges de manœuvre budgétaire étaient très limitées pour l’enseignement et des réformes réduisant le nombre d’enseignants ont eu lieu en Communauté française. Après 2001, l’emploi de l’enseignement augmente plus rapidement que la population scolaire.

6Les autres secteurs. La branche "administration" comprend 392 000 emplois, soit 47 % du secteur de la fonction publique. Viennent ensuite les branches "transports" (46 000 emplois, soit 5 % du secteur), "Défense" (40 000 emplois, soit 5 % du secteur), et enfin "services collectifs", à savoir les entreprises publiques de radio-télévision RTBF-VRT-BRF (5 000 emplois, soit 1 % du secteur). La branche "transports" est composée des infrastructures de transports (26 000 emplois) et des entreprises publiques Tec-Stib-De Lijn (20 000 emplois).

7L’âge, le statut et le degré de qualification des fonctionnaires. L’examen de la répartition de l’emploi du secteur des administrations publiques par classe d’âge indique que la part des salariés de plus de 50 ans représente presque 30 % en 2008 (soit 235 000 salariés : 124 000 de 50-54 ans, 88 000 de 55-59 ans et 22 000 de 60 ans et plus) contre 21 % pour les salariés de plus de 50 ans de l’ensemble de l’économie (soit 800 000 salariés). En sachant que la proportion des salariés de plus de 60 ans est faible (3 % dans le secteur des administrations publiques), un nombre élevé de salariés du secteur des administrations publiques partiront à la retraite dans les dix ans à venir. Concernant les qualifications dans la branche "administration", le nombre de salariés diplômés de l’enseignement supérieur s’est fortement accru en dix ans, passant d’une part de 26 % à 34 %. Ce phénomène reflète, du moins partiellement, des nouveaux besoins en personnel plus qualifié, en raison notamment de l’informatisation croissante; ces nouveaux besoins ont pu jouer un rôle dans la hausse de l’emploi. En termes d’évolution par statut, même si l’emploi statutaire reste majoritaire dans le secteur des administrations publiques en 2008 (57 %), cette part a reculé (63 % en 1997). Effectivement, entre 1997 et 2008, le nombre de statutaires n’a progressé que de 10 000 unités (environ 5 000 unités dans chacune des deux entités) contre 85 000 contractuels (5 000 unités au fédéral et 80 000 dans les entités fédérées).

8Répartition linguistique. Les chiffres relatifs à l’emploi des Régions et Communautés (Région wallonne, Région bruxelloise, Région/Communauté flamande et Communauté française) ne sont pas disponibles selon le concept de la comptabilité nationale, indique le Bureau du Plan. En 2008, la masse salariale de la Région et Communauté flamande représente 60 % du total de la masse salariale du sous-secteur des Communautés et Régions; la masse salariale de la Communauté française représente 29 %, celle de la Région wallonne 7 % et celle de la Région bruxelloise 4 %.

A lire également

Facebook

Cover-PM

cover-ci

Immobilier pour vous