© AFP

Belgique

Abus sexuels: la commission souhaite une "commission de suivi"

BELGA

Publié le - Mis à jour le

Le commission spéciale de la Chambre sur les abus sexuels souhaite que la Chambre mette sur pied une "commission de suivi" pour la mise en oeuvre de ses recommandations. Celle-ci serait également chargée d'une mission d'arbitrage pour les abus commis dans le cadre d'une relation pastorale, selon les indiscrétions recueillies mercredi matin à l'issue d'une nuit de réunion-marathon. Une série d'autres points litigieux devront être tranchés à partir de 13h00, dont le délai de prescription ou la responsabilité des évêques. Dans ses recommandations, la commission suggère de mettre sur pied, sous le contrôle d'une "commission de suivi pour les abus commis dans une relation pastorale", une instance d'arbitrage qui sera chargée d'établir des critères pour les indemnisations des victimes d'abus sexuels.

La commission serait également d'avis de maintenir quasiment en l'état la réglementation sur le secret professionnel. Elle préconise par ailleurs aux zones de police qui n'ont pas d'équipe spécialisée de collaborer avec celles qui en disposent.

De plus, Child Focus deviendrait le point central où tout abus sexuel sur mineurs devrait être signalé. La structure s'était déjà vue confiée cette mission, mais elle n'y a pas suffisamment consacré d'attention, selon la commission.

Celle-ci estime aussi que les organisations professionnelles du secteur des soins, de l'enseignement, de l'accueil des enfants, d'aide à la jeunesse, de la justice, de la police, etc, devraient élaborer des plans d'action pour assurer une meilleure gestion des signalements et des abus sexuels.

A lire également

Facebook

Cover-PM

cover-ci