Belgique

La présidente du Sénat, Anne-Marie Lizin, a indiqué samedi avoir présenté ses excuses à la présidente de la Cour d'appel de Liège, qu'elle est accusée d'avoir tenté d'influencer.

Mme Lizin, qui est également bourgmestre de Huy, a toutefois minimisé l'importance de l'"affaire" en affirmant qu'il ne s'agissait que d'un dossier local. Elle a expliqué qu'elle avait pris la plume après avoir reçu la visite d'une femme épuisée par une procédure de divorce difficile.

Mme Lizin a admis avoir commis une faute en adressant sa lettre au domicile privé de la magistrate, mais, a-t-elle expliqué, c'est cette adresse qui figurait dans son registre.

Le quotidien La Dernière Heure a révélé samedi qu'Anne-Marie Lizin a écrit à une présidente de la cour d'appel de Liège, qu'elle tutoie, pour lui demander de réexaminer un dossier de garde d'enfants.