Jan Jambon (N-VA)a livré une interview au magazine flamand Joods Actueel. Le Ministre de l'intérieur considère que le centre est trop laxiste à l'égard des actes antisémites.

"J'ai toujours été attiré par la sensibilité du Centre à l'égard de l'Islam. Mais cette même sensibilité ne semble pas présente quand il s'agit du judaïsme. Un tel comportement sape l'autorité du centre. Si vous êtes stricte d'un côté et laxiste de l'autre, alors vous perdez toute crédibilité", déclare-t-il.

Le Centre pour l'égalité des chances a répondu par la voix de son directeur adjoint Patrick Charlier. Au micro de la RTBF, il explique s'interroger sur les raisons qui poussent le ministre à tenir ses propos : ' Pour 2014, le nombre de dossiers d'antisétimisme ouverts est de 5 %. Et on est allé en justice dans 3 dossiers sur 14  soit 21% des dossier ". Le centre explique être conscient des reproches de la communauté juive mais explique refuser de faire du chiffre : "On essaye de trouver des solutions sans devoir nécessairement passer par la justice mais nous le faisons dans les autres dossiers aussi". Et il conclut : "On reçoit des reproches de la communauté juive mais aussi musulmane."