Le 3e suspect incarcéré dans le cadre de l'attentat au musée juif de Bruxelles - Mounir Atallah, un Français de 28 ans - avait rencontré Mehdi Nemmouche en avril 2014 à Marseille, indiquait une dépêche de l'AFP publiée en juin dernier. D'après le 2e suspect, Nacer Bendrer, l'homme aurait aidé Nemmouche à obtenir des armes, ce que réfute son avocat.

Mounir Atallah aurait connu Mehdi Nemmouche en prison, à Salon-de-Provence. Il est apparu au cours de l'enquête que Nemmouche se trouvait à Bruxelles de la fin mars à la fin mai 2014 mais qu'il était passé par Marseille, du 24 au 29 avril. C'est durant cette période qu'il aurait rencontré Mounir Atallah. Ce dernier a été arrêté une première fois le 9 décembre 2014, tout comme Nacer Bendrer qui a de son côté été remis à la Belgique en février 2015 tandis que Atallah était remis en liberté. Mais après les déclarations de Bendrer sur le rôle d'Atallah dans la fourniture des armes, la Belgique avait demandé son extradition.

L'homme est incarcéré depuis le 1er juillet dans une prison du royaume.