Le gouvernement belge a pris vendredi soir une première série de dispositions en matière de sécurité après les attentats qui ont eu lieu à Paris, a indiqué le Premier ministre Charles Michel. 

Le centre de crise va se réunir dans les prochaines minutes alors que le comité ministériel restreint a "démarré les évaluations" en se tenant informé auprès des collègues français, a commenté le chef du gouvernement belge.

"J'ai convoqué le conseil national de sécurité qui sera en état d'alerte avec le ministre de l'Intérieur", a-t-il annoncé. Le Premier ministre a également décidé, avec le ministre de l'Intérieur et la police d'instaurer le contrôle de la frontière française, des aéroports et du chemin de fer.

Un message est par ailleurs envoyé à l'ensemble des polices locales du royaume afin qu'elles soient en état de vigilance. Le contact est assuré avec les polices locales afin qu'elles soient informées.