Le dernier "baromètre saisonnier national de l'opinion publique" réalisé par Ipsos pour le compte de La Libre Belgique et RTL-TVI révèle qu'en Wallonie PS, MR et cdH sont en légère perte, alors qu'Ecolo, en hausse, dépasse le cdH. A Bruxelles, MR et cdH sont en baisse, PS et Ecolo en hausse. En Flandre, le CD&V est stable en tête et la Lijst Dedecker devient le deuxième parti en dépassant l'Open Vld.

En Wallonie, le PS reste le premier, parti avec 27,2% des intentions de vote (-0,8% par rapport à décembre 2008), devant le MR avec 24,8% (-0,9), Ecolo 19,7 (+3%), le cdH 18,3 (-0,8) et le FN 4,9 (-0,7). Lidé est crédité de 1%. A Bruxelles, le PS refait une partie de son retard sur le MR, qui reste en tête avec 27,9% (-1,4). Le PS affiche 19,6 (+1,2), Ecolo 19,4 (+1,7) et le cdH 14,5 (-0,8). Vient ensuite le premier parti flamand, Open Vld 3,3 (-0,2), le FN 3,1 (-0,3), le Vlaams Belang 2,7 (-0,5), le sp.a 2, la Lijst Dedecker 1,7 (+0,8), le CD&V 1,4. En Flandre, le CD&V recueille 21,9 (+0,4), la Lijst Dedecker 16,6 (+0,1), Open Vld 16,3 (-0,7), le Vlaams Belang 15,3 (+0,5), le sp.a 13,7, Groen 6,6 (-0,5) et la N-VA 6,5 (+1,7). Elio Di Rupo demeure la personnalité la plus populaire en Wallonie avec 34% (-1%), devant Guy Verhofstadt 33 (+1) et Joëlle Milquet 30 (-3). Louis Michel progresse de 5% et revient à égalité avec Didier Reynders à 26 (-2 pour M. Reynders), devant Jean-Michel Javaux 25 (-1), à égalité avec Rudy Demotte (-3) et Michel Daerden 22 (+1).

Malgré la perte d'un point, Guy Verhofstadt continue de triompher à Bruxelles avec 46%, devant Charles Picqué 30 (-4), Didier Reynders 29 (-3), Elio Di Rupo 28 (-1), Joëlle Milquet 27 (+2), Louis Michel 25 (-1), Jean-Michel Javaux 24 (+3) et Rudy Demotte 21 (-4).

Guy Verhofstadt encore, en Flandre, où il gagne 3% pour atteindre les 37% et repasser de justesse devant Jean-Marie Dedecker 36 (-1). Viennent ensuite Yves Leterme 30 (-5) et Kris Peeters 28 (-2). Le leader de la N-VA Bart de Wever bondit de 8% à 25% ete devance Karel de Gucht 22 (-3).