L'ancien député wallon a besoin de sous ...

Mauvaise surprise ce lundi pour la famille de Véronique Pirotton. Le courrier d'un huissier est arrivé. Il mentionne la volonté de Bernard Wesphael de récupérer les 50 000 euros qui avaient été saisis sur ses indemnités de départ en tant qu'ancien député avant le procès, peut-on lire dans les éditions Sudpresse. Cet argent était destiné à Victor, le fils de Véronique, puisque sa mère est décédée dans des circonstances qui restent nébuleuses. Bloquée, la somme devait servir à payer les études du jeune homme en cas de condamnation de son beau-père.

Innocenté, Bernard Wesphael s'oppose désormais à cette saisie. L'ancien député explique vouloir récupérer cette somme, non pas pour le plaisir, mais parce qu'il doit payer une grosse somme au fisc avant la fin de ce mois, ses impôts en retard. De son côté, il s'engage à renoncer aux revenus de la maison de Liège dans laquelle vivent actuellement Victor et son papa.