Le président du FDF, Olivier Maingain, devrait s'en tenir à la discrétion qui a prévalu jusqu'à présent dans les négociations à propos de l'arrondissement de Bruxelles-Hal-Vilvorde, estime Ecolo.

"Nous négocions et nous nous sommes engagés dans cette négociation pour aboutir. Nous ne sommes pas moins soucieux que d'autres des francophones de la périphérie mais, pour aboutir à un résultat appréciable pour les francophones, nous nous astreignons à la discrétion".

"D'autres feraient bien de s'en inspirer, surtout s'ils ne participent pas à la négociation", a déclaré le porte-parole du parti, Eric Biérin.