Belgique

Le conseil communal d'Overijse a adopté mardi soir une motion chargeant le bourgmestre de défendre le point de vue, lors de la prochaine Conférence des Bourgmestres de Hal-Vilvorde, de ne pas organiser d'élections européennes en raison de la non-scission de l'arrondissement de Bruxelles-Hal-Vilvorde. Overijse souhaite adapter sa position finale à la décision de la Conférence.

Overijse renvoie à l'arrêt de la Cour constitutionnelle de 2003 relatif au caractère discriminant de BHV par rapport aux autres arrondissements provinciaux, aux résolutions du Parlement flamand et du conseil provincial du Brabant flamand sur la scission de l'arrondissement et à la décision de la Commission des Affaires intérieures de la Chambre du 7 novembre 2007. Le conseil appelle les membres flamands de la Chambre à approuver immédiatement la proposition de loi relative à la scission.

Jusqu'à présent, Lennik et Affligem ont décidé de boycotter l'organisation d'élections européennes, alors que d'autres communes comme Leeuw-Saint-Pierre, Hal et Overijse attendent la décision de la Conférence. D'autres - Vilvorde, Zaventem, Hoeilaert et Merchtem - n'ont pas décidé de boycotter les élections européennes, alors qu'elles insistent également sur la scission de BHV.