Quelque 300 personnes ont manifesté dimanche après-midi à Bruxelles devant le siège de le siège de la Commission fédérale de contrôle et d'évaluation de l'euthanasie afin de réclamer un meilleur contrôle de la législation sur l'euthanasie ainsi que la démission des membres de la commission de contrôle qui sont également membres de l'Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité. "Depuis la promulgation de la loi sur l'euthanasie il y a 10 ans, 6.000 dossiers ont été introduits et le parquet n'a jamais été saisi. Ce qui prouve que le contrôle est déficient", estime Etienne Dujardin, l'un des organisateurs de la manifestation.

Les manifestants plaident notamment pour une réduction du quorum nécessaire au sein de la commission de contrôle afin de transmettre un dossier au parquet ainsi que pour "un renouvellement de la commission de contrôle de manière immédiate" afin d'en assurer le "réel pluralisme".