Ce vendredi matin, le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a adopté, en troisième et dernière lecture, un code qui balise la refonte du tronc commun de cours pour tous les élèves jusqu'à quinze ans.

Les changements entreront progressivement en vigueur, à partir de septembre 2020 en maternelles et à partir de septembre 2021 pour les deux premières primaires. En progressant d'année en année, la première cohorte atteindra le "bout du tronc" en terminant sa troisième secondaire en juin 2029.

Parmi les principales mesures, on peut pointer

- deux heures d'accompagnement personnalisé pour tous les élèves
- l'introduction d'une période d'éveil aux langues de la première maternelle à la deuxième primaire
- l'introduction d'une première langue moderne en troisième primaire (ce qui se fait seulement à Bruxelles actuellement)
- l'introduction d'une troisième période de gymnastique en cinquième et sixième primaires
- la réintroduction d'un possible redoublement entre la première et la deuxième secondaire (notamment pour les élèves qui se sont inscrits en secondaire sans avoir réussi le CEB en fin de sixième primaire)
- l'introduction d'activités "polytechniques" en secondaires
- et celle d'une deuxième langue moderne en deuxième secondaire, soit un an plus tôt qu'aujourd'hui.

Le texte doit maintenant poursuivre son parcours législatif. Il sera examiné en Commission Education du Parlement le 23 avril puis en séance plénière le jeudi 2 mai.