Un agent de la police locale de Bruxelles a été attaqué au couteau lundi matin, vers 9h15, à proximité du Parc Maximilien.


Charles Michel, le Premier ministre a tenu à adresser son "soutien" au policier blessé par un individu, non loin des bureaux de l'Office des étrangers et du Parc Maximilien lundi matin à Bruxelles. "Tout mon soutien au policier blessé au parc Maximilien à Bruxelles. Respect pour nos forces de sécurité et pour l’uniforme", a-t-il déclaré sur Twitter.


"J'ai rencontré, avec le chef de corps de la zone de police de polbru, les policiers impliqués dans l'incident qui s'est déroulé à côté des bureaux de l'office des étrangers. Je veux leur réaffirmer tout mon soutien! ", a affirmé Philippe Close, lundi après-midi, également sur Twitter.


Un mobile indéterminé

Pour rappel, un agent de la police locale de Bruxelles a été attaqué au couteau lundi matin. Il a été légèrement blessé. La police a alors ouvert le feu sur le suspect, qui a été touché à la poitrine et à la jambe. L'information a été confirmée par le parquet de Bruxelles et la police locale. Toujours d'après le parquet, l'agresseur est un Belge d’origine égyptienne né en 1975. Il a une adresse de référence au CPAS, mais est probablement sans-abri.

Pour l'heure, son état de santé se serait stabilisé, mais il n'est pas encore en état d'être entendu par les enquêteurs.

Le mobile du suspect est inconnu. Il n'y a aucune raison de penser que l'incident survenu lundi matin au parc Maximilien ait une quelconque motivation terroriste, ajoute le parquet de Bruxelles.

Le parquet précise également que deux enquêtes parallèles sont menées : une enquête sur l’incident de coups de couteau et l’autre enquête sur l’usage de l’arme par la police.