Les étudiants en médecine inscrits à l'université catholique de Louvain (UCL) ont reçu la semaine dernière un courrier les invitant à prendre connaissance des règles et restrictions autour de l'obtention du titre de docteur en médecine, écrit lundi Le Soir. 

Le courrier doit être renvoyé signé, sous peine de voir leur inscription annulée, suscitant l'inquiétude des organisations étudiantes. La faculté de médecine de l'UCL rappelle dans ce courrier qu'à l'heure actuelle, il n'y a pas de certitude quant à l'obtention d'un numéro Inami par les futurs diplômés et que les dispositions légales sont susceptibles d'être modifiées dans le futur, avec un impact sur le cursus et sur la profession.

S'il est plutôt louable que la faculté prévienne les étudiants, "il semblerait qu'elle cherche à se prémunir contre des poursuites futures des étudiants", estime Quentin Lamelyn, président du Comité inter-universitaire des étudiants en médecine (CIUM).

La "menace" de désinscription pose problème, selon lui. Un avis partagé par la Fédération des étudiants francophones "FEF", qui souligne que les étudiants n'ont pas reçu la lettre au moment de leur inscription.

Les deux organisations invitent les étudiants à ne pas signer le courrier pour l'instant. La FEF organisera un "direct Facebook" mardi à 18h00 pour présenter une solution aux étudiants, selon le président Maxime Mori.

Un courrier similaire avait été envoyé en 2015 aux étudiants en médecine de l'UCL, mais celui-ci n'avait pas été signé, selon le CIUM. Seule l'UCL aurait envoyé ce type de lettre à l'heure actuelle.