La dernière campagne de recrutement de la protection civile a permis de faire croître la proportion de candidates à un poste dans ce service de secours de deuxième ligne, a indiqué jeudi le ministère de l'Intérieur.

Un plan de recrutement a dès lors été élaboré avec deux objectifs: recruter un maximum de bons candidats pour les unités de Brasschaat, Jabbeke et Libramont, où le manque était le plus élevé, et attirer davantage de femmes. Journées d'information, participations aux salons de l'emploi, brochures, courriers, etc, ont permis fin novembre d'arriver à un nombre total de 583 candidatures. Parmi les 361 nouveaux candidats figurent 45 femmes, soit un taux de 12,4 pc.

Les candidats doivent maintenant passer un test qui déterminera s'ils sont médicalement aptes à travailler comme volontaire de noyau. Ils commenceront ensuite leur formation.

La protection civile compte actuellement quelque 1.300 membres travaillant dans six unités opérationnelles réparties sur l'ensemble du territoire belge.