Ce mercredi, environ 4000 policiers s'étaient donné rendez-vous pour protester contre la violence qui complique, selon eux, l'exercice de leur métier au quotidien. Les représentants syndicaux ont été reçus par Joëlle Milquet, ministre de l'Intérieur, et Annemie Turtelboom, ministre de la Justice.

Dans la foule, certaines personnalités n'ont pas échappé à l'oeil des photographes. Ainsi, Bart De Wever, président de la N-VA et bourgmestre d'Anvers, était aux côtés des manifestants. Récupération politique? "Non", a assuré De Wever au micro de RTL. "Comme bourgmestre d'Anvers, je suis à la tête du plus grand corps de police de notre pays donc je pense que c'est important d'être ici de montrer qu'on est derrière les policiers et pas derrière les criminels", a-t-il déclaré. Une brève interview à revoir dans la vidéo ci-dessous.

Autre invité surprise: Mischaël Modrikamen... qui n'était pas venu seul. Le président du Parti Populaire était en effet accompagné de Luc Trullemans. Alors, pourquoi le duo était-il présent? Joint par LaLibre.be dans la soirée de mercredi, M. Modrikamen n'était pas disponible pour répondre aux questions. Il avait cependant posté un bref message sur Twitter plus tôt dans la journée.