Une famille de demandeurs d'asile arrêtée mardi dernier à Ittre (Brabant wallon) en vue de son expulsion vers le Kosovo a été libérée par le Conseil du contentieux des étrangers, rapporte vendredi le comité de soutien qui s'était opposé avec force à l'interpellation de cette famille.

 "Les époux Caravaku et leurs deux enfants sont libérables dès ce soir", se réjouit dans un communiqué Claude Debrulle, le président du comité de soutien.

Mardi dernier, les policiers avaient été confrontés à la forte résistance de ce comité composé d'habitants d'Ittre lors de l'interpellation de la famille d'origine kosovare.

Saisi en extrême urgence, le Conseil du contentieux des étrangers a annulé le refus d'accorder un droit de séjour à l'une des membres de la famille, qui invoque un grave souci de santé. La juridiction a également annulé les quatre ordres de quitter le territoire émis par l'Office des étrangers, indique le comité de soutien.