Le refus, le 27 octobre dernier, du MR de contrer la candidature de Didier Donfut à la présidence de l'intercommunale du gaz du Hainaut (IGH) crée le malaise chez les réformateurs où l'on évoque "un accord avec les socialistes", rapporte jeudi le journal Le Soir.

Interrogé par le quotidien, Olivier Mathieu, administrateur MR au sein de l'IGH, relate: "Le matin du vote, deux conseillers provinciaux m'ont demandé gentiment de faire un pas de côté. Les consignes, paraît-il, venaient de plus haut. Il y avait un accord avec le PS. J'ai donc accepté, en bon petit soldat, de voter contrer mes convictions...", y explique-t-il. Le quotidien attribue cette attitude à la volonté du MR de ne pas embarrasser le PS, avec qui il dirige la province du Hainaut depuis 9 ans.