Une adolescente de 12 ans, originaire de Durbuy, a mis fin à ses jours le 3 décembre dernier. Dans une lettre adressée à ses parents, elle confie avoir été victime de harcèlement, rapportent les journaux de Sudpresse mercredi. 

La jeune fille "n'a pas supporté une trahison d'amitié, qui l'a amenée à être harcelée sur les réseaux sociaux, notamment, et par messages. Un harcèlement d'une seule personne, qui a abouti à un drame", explique sa mère, à qui la victime a notamment laissé ses codes de profil Facebook.