Édito Michelle Martin : Dépasser sa répulsion

Jean-Claude Matgen Publié le - Mis à jour le

Belgique

Personne, à commencer par les proches des victimes de Marc Dutroux, ne pourra jamais oublier que Michelle Martin, institutrice et maman, a pu, au-delà de tout entendement humain, laisser mourir sans soins des fillettes innocentes que son mari a torturées, violées, salies, jetées au fond d’une cave, où elles sont mortes au terme d’une agonie d’une horreur sans nom.

Michelle Martin a payé cette barbarie d’une condamnation à 30 ans de prison. Elle en a purgé plus de la moitié et, mardi, le tribunal de l’application des peines a décidé, après plusieurs refus, de la placer en libération conditionnelle. La décision de cette juridiction indépendante a été prise dans le respect du droit.

Une partie de l’opinion s’indigne qu’on puisse laisser sortir celle qu’elle considère comme l’incarnation du mal absolu. Les familles des victimes, qui ont appris la nouvelle par la presse (ce qui repose le problème de la façon de communiquer de la justice), sont pareillement bouleversées.

La loi, votée par certains de ceux qui, aujourd’hui, la vilipendent, est perfectible et l’accord de gouvernement prévoit d’ailleurs des aménagements.

Mais souvenons-nous que la libération conditionnelle, plus chichement accordée qu’hier, répond, légitimement, au souci de la société de ne priver personne, pas même le criminel le plus odieux, de tout espoir de sortir un jour de son enfermement. En contester le principe en fonction de la personnalité de celui qui la sollicite serait déraisonnable.

Jean-Claude Matgen

A lire également

Ailleurs sur le web

Les + consultés de la semaine

  1. 1
    Vidéo
    La désignation de Nawal Ben Hamou agace déjà au PS bruxellois: "Une vengeance d'Onkelinx !"

    L'arrivée surprise de Nawal Ben Hamou comme ministre du gouvernement bruxellois n'est pas du goût de tout le monde au sein de la fédération socialiste bruxelloise.

  2. 2
    Vidéo
    Gouvernement bruxellois: Zakia Khattabi désavouée lors d'un psychodrame de quelques heures chez Ecolo

    L'assemblée générale bruxelloise d'Ecolo a désigné dans la nuit de mercredi à jeudi ses représentants au gouvernement bruxellois et à la Commission communautaire française.

  3. 3
    Vidéo
    Qui est Nawal Ben Hamou, la surprise du gouvernement bruxellois?

    Après avoir échoué de peu dans l'obtention d'un quatrième siège PS à la Chambre dans l'arrondissement de Bruxelles, la jeune Nawal Ben Hamou, âgée de 32 ans, se voit proposer le poste de secrétaire d'Etat à l'Egalité des chances et des Cultes au ...

  4. 4
    Ecolo's Zakia Khattabi pictured during a press conference to present the agreement to form a new brussels government, Wednesday 17 July 2019 in Brussels regional parliament. PS, Ecolo, DeFi, Groen, Open Vld and one.brussels-sp.a found a agreement in the night. BELGA PHOTO THIERRY ROGE negotiations
    Zakia Khattabi a amplifié les difficultés inhérentes à sa fonction de présidente d'Ecolo

    Reste une question : pourquoi Zakia Khattabi, qui assure vouloir se consacrer à son mandat de députée fédérale, a-t-elle décidé de quitter le navire vert ?

  5. 5
    Renaud Witmeur, nouveau grand patron de l’enseignement francophone : Une désignation dont le timing interpelle

    Le grand patron de l’enseignement francophone sera désigné cette semaine. Il s’agit de Renaud Witmeur (PS). Mercredi, une séance plénière du Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB) sera organisée. La nouvelle assemblée s’était ...

cover-ci

Cover-PM

Facebook