Les écoles rurales ferment les unes après les autres : "Il faut conserver ces établissements proches de la population"

Les petites écoles de campagne se heurtent à l’obligation de rentabilité. Le directeur du diocèse Namur Luxembourg tire le signal d’alarme. L’enseignement libre réclame que leur spécificité soit mieux reconnue.

Ecole communale Gembes enseignement enfant professeur classe unique primaire éducation village Ardennes
Ecole communale Gembes enseignement enfant professeur classe unique primaire éducation village Ardennes ©Jean-Luc Flémal
Les petites écoles de campagne se heurtent à l’obligation de rentabilité. Le directeur du diocèse Namur Luxembourg tire le signal d’alarme. L’enseignement libre réclame que leur spécificité soit mieux reconnue.

C’était il y a un mois à peu près. Un éleveur s’invitait dans l’école de son village avec son chien et une cinquantaine de ses moutons dont quinze, certificats de naissance à l’appui, y ont très officiellement été

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité