Les élèves flamands devront apprendre de nouvelles matières après les vacances de Pâques, quoi qu'il arrive

Ben Weyts (N-VA), le ministre en charge de l’Enseignement en Flandre, a pour sa part précisé que les écoles ont besoin de temps pour s’y préparer. Plusieurs échéances sont avancées et le ministre met tout en œuvre pour que la remise en route se passe dans les meilleures conditions.

Les élèves flamands devront apprendre de nouvelles matières après les vacances de Pâques, quoi qu'il arrive
©Flémal Jean-Luc
L’incertitude engendre l’inquiétude. Aujourd’hui, les écoles secondaires sont plongées dans un épais brouillard. Il paraît cependant peu probable qu’elles ouvriront leurs portes après les vacances de Pâques. La Katholiek Onderwijs Vlaanderen, la coupole de l’enseignement catholique, rappelle que c’est le gouvernement fédéral qui décide...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet