Enseignement: Jeholet évoque une remédiation sur base volontaire à partir du 15 août

Le ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles Pierre-Yves Jeholet a évoqué samedi, dans Le Grand Oral (RTBF, Le Soir), la possibilité de proposer à partir du 15 août une remédiation pour les élèves, sur base volontaire de la part des enseignants.

Belga
Enseignement: Jeholet évoque une remédiation sur base volontaire à partir du 15 août
©Belga

Le ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles Pierre-Yves Jeholet a évoqué samedi, dans Le Grand Oral (RTBF, Le Soir), la possibilité de proposer à partir du 15 août une remédiation pour les élèves, sur base volontaire de la part des enseignants.

"Une rentrée avec participation obligatoire des enseignants me paraît très compliquée. Mais il ne me semble pas indiscutable de pouvoir se dire qu'à partir du 15 août, sur base volontaire, il pourrait y avoir de la remédiation dans les écoles", a fait observer M. Jeholet (MR).

Dans L'Echo, le ministre-président demande de veiller à ce que les élèves qui ne reviendront pas à l'école puissent bénéficier jusqu'à la fin de cette année scolaire de travail à distance. "Ceux et celles qui sont le plus en difficulté dans leur parcours scolaire devraient aussi pouvoir revenir, peu importe leur année, un jour par semaine à l'école", ajoute-t-il, en soulignant que cette crise touche les publics les plus fragilisés.

Un groupe de travail sera mis sur pied la semaine prochaine concernant la stratégie numérique dans l'enseignement. "Rien ne remplacera le professeur dans la classe, mais ce n'est pas pour ça qu'on ne doit pas porter haut ce débat (...) Il y a urgence. On ne sait pas encore comment se déroulera la rentrée en septembre, mais elle ne se fera probablement pas avec tous les élèves en même temps", commente M. Jeholet.