À l'approche de la rentrée, l'inquiétude règne chez les étudiants internationaux: "Je vais peut-être tout perdre"

Sans famille sur qui compter et parfois sans ressources, certains étudiants internationaux risquent de ne pas pouvoir poursuivre leurs études.

Marine Lambrecht
À l'approche de la rentrée, l'inquiétude règne chez les étudiants internationaux: "Je vais peut-être tout perdre"
©SHUTTERSTOCK
Les étudiants sont dans le flou pour l’année académique à venir. Prendre un kot ou rester chez leurs parents ? Cours en auditoire ou dans leur chambre ? Finances à sec ou job étudiant ? Des questions qui restent en suspens à l’approche de la rentrée. Pour les étudiants internationaux, les mois d’août et de septembre sont rythmés par des procédures interminables. A l’Université Catholique de Louvain,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité