Annemie Schaus, nouvelle rectrice de l'ULB: "L’ascenseur social de l’Université est grippé, il faut le réparer"

Annemie Schaus est la nouvelle rectrice de l’ULB pour quatre ans. La professeure de droit arrive avec un gros programme pour renforcer les fondamentaux des bacheliers "trop spécialisés" estime-t-elle dans cette première grande interview. Et pousser l’aide à l’orientation et à la réussite.

Mardi dernier, Annemie Schaus, 55 ans, a été élue 47e rectrice de l’ULB pour quatre ans. Ce n’est pas la première responsabilité de la professeure de droit au sein de l’université bruxelloise. Elle y a été doyenne de la Faculté de Droit et de Criminologie (2007-2011), vice-rectrice aux relations institutionnelles et aux transferts de connaissance (2011-2012) et vice-rectrice à la politique académique (2012-2016). Ses recherches et ses cours au sein de la...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité