Les associations de parents dénoncent le trop grand nombre d’échecs scolaires: "De nombreux parents nous contactent, parfois en pleurs"

La réussite au dernier CEB a baissé mais rien d’exceptionnel, d’après l’administration. Du maternel au secondaire, c’est enfin l’heure de penser à autre chose. Pas pour tous. Les associations dénoncent de trop nombreux échecs.

CEB
©Jean-Luc Flémal
Les premiers résultats des CEB viennent de tomber. A priori, pas exceptionnellement moins bons que quand la pandémie n’était pas là. Il sera néanmoins intéressant de voir ce qu’il en est des autres épreuves externes...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet