Le supérieur ne suivra pas les nouveaux rythmes scolaires en 2022-2023

L’enseignement supérieur ne pourra pas s’aligner d’ici un an sur la réforme prévue du calendrier.

placeholder
© DEMOULIN BERNARD
Pour l’Ares, la coupole de l’enseignement supérieur, il n’y a aucun doute : l’enseignement supérieur ne pourra pas modifier son calendrier académique pour s’aligner sur la ...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet