Baptêmes étudiants: "On entre dans une dynamique où la souffrance du baptisé devient invisible et va faire partie du processus d’intégration"

Si les baptêmes étudiants font indéniablement partie du folklore de nombreuses écoles et universités du pays, les critiques sur les pratiques qui virent parfois au drame sont de plus en plus fortes.

En 2018 déjà, une pétition était signée à Liège contre les violences dans le Carré pendant les baptêmes et autres fêtes d'étudiants
En 2018 déjà, une pétition était signée à Liège contre les violences dans le Carré pendant les baptêmes et autres fêtes d'étudiants ©Michel Tonneau
Fabienne Glowacz, professeure à l’ULiège et psychologue clinicienne, rappelle que les rituels permettant d’intégrer une communauté ne sont pas propres aux cercles estudiantins. Mais le phénomène...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité