Une antenne de vaccination à l'UCLouvain pour la rentrée académique

L'Université catholique de Louvain (UCLouvain) confirme que la rentrée académique aura lieu en présentiel pour préserver la plus-value de l'expérience universitaire et permettre un accompagnement optimal des étudiants.

Une antenne de vaccination à l'UCLouvain pour la rentrée académique
©FLEMAL JEAN-LUC
Belga

Un point d'attention sera porté en ce début d'année académique à la santé des étudiants avec non seulement un système de testing, mais aussi la présence d'une antenne de vaccination qui ouvrira ses portes à Louvain-la-Neuve à partir du 15 septembre. Sur les autres sites de l'UCLouvain, à Bruxelles et dans le Hainaut, d'autres solutions (bus de vaccination, navettes vers d'autres centres) seront mises en oeuvre. En ce qui concerne les dispositions liées au coronavirus, les sites de l'UCLouvain maintiennent une signalétique, le port du masque, le rappel des gestes d'hygiène et une aération renforcée des locaux. Pour garantir le présentiel, l'UCLouvain indique avoir mis en place une boucle complète avec un système de vaccination, de testing et de reporting. L'antenne de vaccination de Louvain-la-Neuve ouvrira le 15 septembre et sera gérée par la cellule Covid du gouvernement wallon. Elle sera accessible à tout le monde: aux étudiants mais aussi au personnel, aux hautes écoles, aux écoles, aux entreprises et aux habitants. Le centre de testing de l'UCLouvain, lui, a rouvert son antenne le 30 août.

Pour l'UClouvain, il est essentiel de préserver l'expérience universitaire, à savoir la création de liens et d'un tissu social pour favoriser la solidarité, la construction de soi et l'esprit critique. Un accompagnement sera proposé pour les étudiants au travers d'aides sociales et psychologiques, d'une prise en compte des spécificités, de remédiation et de diverses aides à la réussite.

En matière de santé mentale, l'UCLouvain prolonge la gratuité de son aide psychologique à destination des étudiants au moins jusqu'en décembre. Un projet pilote est également mis en place avec la création d'un réseau "Sentinelles" de soutien par les pairs, sur base volontaire. Par ailleurs, des actions de lutte contre le harcèlement et les agressions sexuelles sont aussi relancées.

Sur le même sujet